Sony ZV-E10 Mark II : fonction vidéo nettement améliorée
Nouveautés + tendances

Sony ZV-E10 Mark II : fonction vidéo nettement améliorée

David Lee
10/07/2024
Traduction: traduction automatique

Sony lance une mise à jour du ZV-E10. La caméra de vlogging à objectif interchangeable s'améliore sur de nombreux points. Entre autres, elle est désormais capable de filmer en 4K60 et a nettement moins de problèmes lors de mouvements rapides. La fonction photo est en revanche négligée.

Le Sony ZV-E10 Mark II est un appareil à objectif interchangeable doté d'un capteur APS-C. Le capteur est donc plus grand que celui des appareils compacts Sony, mais plus petit que celui des appareils plein format. Comme tous les appareils Sony avec "ZV" dans le nom, il s'adresse aux personnes qui veulent avant tout faire des vidéos et seulement en second lieu des photos.

Le ZV-E10 Mark II est un peu plus cher que le précédent ZV-E10 lors de son lancement. Du moins si l'on en croit Sony. Les prix de vente recommandés par le fabricant pour la Suisse sont de 979 francs sans l'objectif et de 1069 francs avec l'objectif 16-50mm. Pour le premier modèle, ces prix étaient respectivement de 799 et 899 francs. Le ZV-E10 reste disponible, à un prix désormais très abordable.

En mettant l'accent sur la production vidéo simple, les caméras ZV ont en commun :

  • écran dépliable à 180 degrés et pivotant à 360 degrés
  • Grand bouton d'enregistrement vidéo et une lumière pour voir devant la caméra si l'enregistrement est en cours
  • Bascule de zoom sur le déclencheur (fonctionne uniquement avec les objectifs à zoom électrique)
  • Microphone d'ambiance triple intégré avec bonnette anti-vent Wuschel enfichable
  • Présentation du produit : l'autofocus détecte lorsqu'un objet est présenté à la caméra et effectue la mise au point sur celui-ci. Dès que l'objet n'est plus montré, la caméra fait à nouveau la mise au point sur les yeux.
  • Bokeh : passe immédiatement à l'ouverture pour rendre l'arrière-plan flou.
  • Pas de viseur ni de molette de sélection des modes.

Vous trouverez des informations plus détaillées sur ces fonctions dans les articles sur le ZV-1 et le premier ZV-E10. La ZV-E10 Mark II les maîtrise toutes également. Par contre, il lui manque certaines caractéristiques de la caméra plein format ZV-E1, comme par exemple le plus haut niveau de stabilisation.Le niveau le plus élevé de stabilisation d'image "Dynamic Active SteadyShot", la sélection automatique du cadrage ou l'ajustement automatique de la profondeur de champ en fonction du nombre de personnes présentes dans la vidéo.

  • Test de produit

    Vlogging : le Sony ZV-1 à l'essai

    par David Lee

  • Test de produit

    Sony Alpha ZV-E10 : similaire au ZV-1, mais pourtant différent

    par David Lee

Les différences visibles

Sony a procédé à quelques petites modifications, mais très appréciables, sur le boîtier. Au lieu d'un bouton de commutation, vous avez maintenant un curseur pour basculer entre la photo, la vidéo et l'accélération/le ralenti. Le bouton marche/arrêt est désormais situé près du déclencheur. Au niveau du déclencheur, vous remarquerez également que la poignée a été considérablement agrandie.

A gauche le ZV-E10, à droite le ZV-E10 Mark II.
A gauche le ZV-E10, à droite le ZV-E10 Mark II.
Source : David Lee

J'ai des doigts plutôt courts, mais la poignée de la Mark I est trop petite, même pour moi. Je trouve cette modification super. L'effet secondaire agréable est que vous avez une plus grande autonomie de la batterie. En effet, la poignée plus grande peut accueillir le NP-FZ100, plus de deux fois plus puissant, au lieu du NP-FW50. Autre amélioration : le compartiment à cartes se trouve sur le côté et non en bas du compartiment à batterie. Il est ainsi plus facilement accessible.

Une plus grande poignée, plus de batterie - deux mouches d'un coup.
Une plus grande poignée, plus de batterie - deux mouches d'un coup.
Source : David Lee

Un capteur beaucoup plus rapide

Voilà pour les qualités intrinsèques. Le ZV-E10 Mark II est doté du même capteur que le Sony Alpha 6700, qui est actuellement le modèle haut de gamme des appareils photo APS-C de Sony. La résolution passe de 24 à 26 mégapixels par rapport à l'ancien E10. Plus important encore, le capteur a un effet de rolling shutter nettement moins important que le modèle précédent. Il s'agit de la distorsion d'image qui se produit lorsque le capteur lit encore ses données alors que la scène est déjà en train de changer.

Pour les photos, je teste le rolling shutter avec mon ventilateur, qui présente un mouvement régulier et très rapide. Avec des mouvements aussi rapides, des déformations significatives apparaissent également avec le E10 Mark II. Mais vous voyez aussi que c'est encore plus flagrant avec le modèle précédent. Là, un bras de rotor apparaît même à deux endroits différents.

Effet de volet roulant sur le Sony ZV-E10 Mark II.
Effet de volet roulant sur le Sony ZV-E10 Mark II.
Source : David Lee
En comparaison, la même chose pour le modèle précédent.
En comparaison, la même chose pour le modèle précédent.
Source : David Lee

L'effet de rolling shutter a certes diminué, mais il pose toujours problème. En effet, Sony a décidé de supprimer l'obturateur mécanique dans le E10 Mark II. Contrairement au modèle précédent, il n'est donc plus possible de minimiser cet effet pour la prise de vue. Voici le ventilateur pris avec l'obturateur mécanique de l'ancien ZV-E10.

Avec l'obturateur mécanique, l'effet n'est visible que dans des situations extrêmes.
Avec l'obturateur mécanique, l'effet n'est visible que dans des situations extrêmes.
Source : David Lee

Vidéo : de nombreuses améliorations

Le Sony ZV-E10 Mark II peut enregistrer en UHD (4K) à 60 images par seconde (ips), alors que le modèle précédent était limité à 30. Heureusement, l'oversampling est également utilisé à 60 fps - ce qui donne une image vraiment nette.

Pour le streaming en direct, il y a maintenant l'UHD au lieu de la Full HD, mais ici seulement 4K30. En Full HD, 60 ips sont également possibles. Contrairement à son prédécesseur, le Mark II peut aussi enregistrer des vidéos avec un taux d'échantillonnage de 4:2:2 et une profondeur de couleur de 10 bits.

J'ai pu tester en avant-première ce qu'il en était de la surchauffe. Lors d'un premier essai, en 4K et à un taux de rafraîchissement élevé, il s'est arrêté au bout de 12 minutes. Dans les paramètres, la température d'extinction peut être modifiée de "standard" à "élevée", ce qui m'a permis d'atteindre 48 minutes. Si j'ouvre également l'écran pour permettre une meilleure dissipation de la chaleur, j'arrive à 73 minutes.

Selon Sony, il n'y a aucun inconvénient à régler la température d'extinction sur "élevé". La caméra devient alors assez chaude, mais il n'y a aucun risque pour l'électronique, vous bénéficiez toujours de la garantie complète.

Le ZV-E10 Mark II dispose, contrairement à son prédécesseur, de l'aspect couleur S-Cinetone.

Un nouvel objectif avec une ancienne optique

Comme nous l'avons vu, la résolution n'augmente que très peu et la vitesse de prise de vue en continu reste de 11 images par seconde. L'autofocus a été amélioré. Il compte désormais 759 points au lieu de 425.

L'objectif en kit avec focale 16-50mm et zoom électrique est également disponible dans une nouvelle version. Selon Sony, il dispose d'un meilleur stabilisateur d'image et d'un meilleur autofocus, ainsi que de la compensation de respiration. L'optique est toutefois la même que celle de l'ancien 16-50mm. Celle-ci n'est pas vraiment un point fort, mais les défauts de l'optique sont corrigés par le logiciel et ne devraient guère gêner, notamment en vidéo. Dommage que le grand angle soit toujours un peu juste pour le vlogging.

Sony E PZ 16-50mm F3.5-5.6 OSS II (Sony E, APS-C / DX)

Sony E PZ 16-50mm F3.5-5.6 OSS II

Sony E, APS-C / DX

Sony E PZ 16-50mm F3.5-5.6 OSS II (Sony E, APS-C / DX)
Objectif

Sony E PZ 16-50mm F3.5-5.6 OSS II

Sony E, APS-C / DX

Photo d’en-tête : David Lee

Cet article plaît à 11 personne(s)


User Avatar
User Avatar

Mon intéret pour l'informatique et l'écriture m'a mené relativement tôt (2000) au journalisme technique. Comment utiliser la technologie sans se faire soi-même utiliser m'intéresse. Dans mon temps libre, j'aime faire de la musique où je compense mon talent moyen avec une passion immense. 


Ces articles pourraient aussi vous intéresser

Commentaire(s)

Avatar